Au-dessus du vide – Martine

Ce n’est pas une fesse que je pose sur le coin d’un strapontin mais les deux que j’encoconne confortablement dans un fauteuil face au décor auquel je m’intègre.

Je soulève l’image élue intuitivement et bien sûr mon doigt se pose sur une révélation pressentie : le condor se féminise, s’incarne dans la grâce vaporeuse et l’équilibre de cette figure attribuée.

Confrontée au vide telle une funambule, un pied posé sur l’extrême bord d’une tour qui domine les toits de la ville, je soulève l’autre sans vertige, parfaitement centrée, chacun de mes gestes s’inscrivant dans mon assise.

Je suis un poste d’observation, aucun détail ne m’échappe.

Je sens le vent dans les plis de ma robe, sur mon visage et mes bras nus, je tourbillonne avec lui dans un jeu de caresses vivifiantes.

Je me laisse porter comme une feuille morte, puis me niche dans la spirale d’un courant ascendant.

J’ouvre mes ailes protectrices et invite mes aimés à s’y asseoir.

Le ciel secoue ses draps, il en tombe une pluie de perles

Le jeu s’inverse, je trône sur la membrane solide d’un transporteur

Je me fonds dans le soleil en rayons

Je suis une boule de miel douce et parfumée qui évide dans l’étranglement de ma gorge profonde et muette le lit d’un nouveau couloir comme un ouvrier creuserait un tunnel sous la montagne de ses désespérances.

Aux commissures de mes lèvres une goutte de sève jaillit livrant passage aux flots de mots trop longtemps retenus.

Je crache le venin de ma colère.

Je vomis les blessures mal cicatrisées qui m’enferment dans le château fort de ma tristesse.

Je vide mon sac au rond-point des ruminations.

Je prépare le berceau joyeux de ma nouvelle renaissance.

Perle de rosée sur un brin d’herbe frileux, je m’étire sous la voûte orangée de l’aube qui pointe.

Je suis le rendez-vous avec le soleil, mon cœur palpite !

Je suis la douceur de la rencontre, le lien indestructible, je suis une pépite !

Le ciel s’embrase et l’or de tes yeux…Je m’abandonne !

Je suis le limon fertile des bords du Nil !

Je suis un coquelicot éphémère à la lisière…

CONTACT 

Partagez-nous vos autolouanges!

ADRESSE

62 bis rue de Romainville 

75019 Paris, France

CONTACT

© 2020 par Institut de l'Autolouange

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Facebook
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Facebook