Autolouange à Lille 17 et 18 octobre


Je suis l’aigle qui s’élève au-dessus des collines, porté par le vent.

Mon vol est souple et rapide, élégant et agile.

Je suis l’aigle qui d’un coup d’aile échappe aux chasseurs, qui sait être insaisissable à leurs tirs meurtriers, à leurs balles mortelles.

Je suis l’aigle qui ne cesse de se laisser aimanter par le ciel, par ces courants purs et bleutés de son azur.

Je suis l’aigle qui guette l’aurore, les premières lueurs du jour. Je suis impatient de voir se lever la lumière du jour pour me fondre en elle comme dans un buisson ardent.

Je suis l’aigle qui se protège des courants contraires des gué=guerres meurtrières. Je connais ces courants contraires, destructeurs, qui peuvent pulvériser les êtres. Je sais les éviter.

Je m’élève au-dessus des tirs, des conflits stériles pour gouter les cimes, les énergies du ciel avant de redescendre dans le combat quotidien.

Je suis l’aigle qui a la résistance du titane des sous-marins, qui a appris à traverser le feu du combat.

François


Ma grand-mère m’a souvent raconté enfant, les exploits de ses proches généraux de l’armée française. Sur ses genoux, j’ai grandi dans l’admiration de ces chefs militaires qui ont gagné des batailles importantes pour la France.

Je suis issu de cette lignée de chefs militaires exceptionnels, réfléchis et intelligents. Ils ont su faire face à des armées organisées, à des stratégies ennemies pour déjouer leurs pièges, installer la résistance aux attaques adverses, et passer au bon moment à l’assaut pour remporter des petites victoires qui ont préparé la grande victoire.

Dans mes veines coule le sang de ces chefs aguerris au combat, résistants au découragement, capables de ne rien lâcher. Jour après jour, dans ce conflit avec l’Allemagne, ils ont su garder leur sang-froid, envisager la meilleure stratégie possible, ne pas se laisser impressionner par les coups de bluff de l’ennemi, et éviter de mettre en danger leurs hommes.

Je suis de cette race là de guerriers exceptionnels et charismatiques. Ils savaient éviter de s’exposer aux tirs ennemis, pour mieux riposter et surprendre l’ennemi.

Je suis de cette race de chefs exceptionnels au mental fort, confiants dans la victoire finale, qui se savent jamais perdus.

Je suis animé par la force de leur caractère, par leur courage à toute épreuve, par leur solidité devant l’épreuve.

Je suis de leur race, de cette trempe pour réveiller le courage d’exister debout chez ceux qui se croient perdants et battus. J’accepte d’être en première ligne, d’être devant pour faire reculer la bêtise, la manipulation et le mensonge.

Je suis issu de cette lignée de chefs exceptionnels. Aujourd’hui, je sais qu’ils sont fiers de moi.

François

CONTACT 

Partagez-nous vos autolouanges!

ADRESSE

62 bis rue de Romainville 

75019 Paris, France

CONTACT

© 2020 par Institut de l'Autolouange

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Facebook
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Facebook