Autolouange Léonard à Vézelay juillet 2009

Je suis une cathédrale

En moi se lève dès l’éveil un chant

Je vis d’allégresse

Ma procession se met en marche comme les nuages dans le ciel

Au cœur, l’autel dans sa nudité

Dans son attente que j’y vienne, que je m’y tienne

L’autel demeure

Rien ne m’y emmure

Sinon le regret de ne pas m’y réfugier

Sinon ce ton qui monte

Ce crescendo de cris dissonants

La cathédrale est plus belle quand il n’y reste que

Le coeur

Ayant fait table rase de tout

Je suis un noble d’antan

Un gisant à qui l’on permet de perpétuer sa louange

Je suis un pilier pour tenir ce simulacre du monde

Ce symbole du ciel

Je suis cette longue vue apaisante

Du narthex à l’abside

Je suis ce lieu de fraîcheur qui permet de se réorienter

Je suis ce déambulatoire où parviennent quelques rayons du soleil

Plus d’ailleurs

Je suis au lieu où je dois être

Léonard

CONTACT 

Partagez-nous vos autolouanges!

ADRESSE

62 bis rue de Romainville 

75019 Paris, France

CONTACT

© 2020 par Institut de l'Autolouange

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Facebook
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Facebook