Autolouange Sabine à Trimurti mars 2010

Je suis la sagesse des rides de mon visage Je suis le point d’équilibre où viennent s’ancrer les chakras Même quand le vent souffle comme l’incertitude, je suis mon chemin J’ai la vision perçante des chamanes où toute connaissance est ancestralement intuitive Quand demain je mourrai, je lèguerai à la terre fertile mon âme et mon esprit Mon enveloppe n’est qu’apparence, mon souffle est divin Je suis en toute chose et toute chose est en moi C’est pourquoi la vie terrestre n’est rien comparée à l’étérnité de l’amour et du bien que je laisse en héritage. Je suis la multitude qui éclate au soir du devenir Je suis zigzag, je suis indéfinie, je suis incertaine Je suis débordement de contenu sans contenant Je suis l’objet de votre pensée, de votre désir Je suis éparpillement de générosité et de couleurs Je suis ce que vous voyez en moi derrière des larmes de convenance. Quand la joie m’étreint et que le juste choix m’apparaît, je suis l’amour à l’état pur, je suis le commencement de l’avenir, je suis la plénitude. A la croisée des coulures, tout reste possible et les ébauches d’esquisses prennent forme. Doit-on enterrer nos pères pour renaître de leurs cendres?

CONTACT 

Partagez-nous vos autolouanges!

ADRESSE

62 bis rue de Romainville 

75019 Paris, France

CONTACT

© 2020 par Institut de l'Autolouange

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Facebook
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Facebook