Dans la nuit noire, Marie

Dans la nuit noire, je danse mes songes,

Tourmente mes draps, disperse mes atours,

Gesticule mes élans, trouble mes mémoires

Et reformate le disque dur de mon cerveau.

Saute en l’air allongée, je martèle l’obscurité

De la pointe de mes pieds aériens

Au bout de mes ongles griffus et préhensibles.

Au théâtre de mon inconscient,

Je suis l’acrobate aux milles prouesses

Pour dire par mes mouvements libres et déliés

Ce que je tais à la lumière du jour.

Je suis l’esprit des grands sauts,

La puissance d’évocation d’un corps tout entier propulsé,

Langage visuel d’un passé revisité.

Fille de Cendrillon, je mute le labeur en fête,

L’opprobre en dignité, les guenilles en nudité kayapos. En moi alterne la lutte contre les fantômes pervers

Et la manifestation glorieuse de la lumière de mon être.

Je suis l’athanor divin où fondent les plombs de mon destin

Et s’élaborent les ors de ma destinée. Humble et hautaine, je suis l’émergence de vérités universelles

Qui se donnent par le chenal du je, en toute humilité.

Je suis un manifeste à la gloire de la Création

Et de l’inépuisable résilience qui de chaque humain

Fait un quêteur d’essentiel.

Je danse et je joue, je fête et je jubile

Donnant à mes jours l’audace de mes nuits.

Marie

Lille 28 septembre 2011

CONTACT 

Partagez-nous vos autolouanges!

ADRESSE

62 bis rue de Romainville 

75019 Paris, France

CONTACT

© 2020 par Institut de l'Autolouange

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Facebook
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Facebook