Je suis l’étau rigide de l’exigence, Hélène

Je suis l’étau rigide de l’exigence,

Maigreur exsangue de la beauté plaquée,

Paralysie glacée du masque,

Platitude morte du parfait.

Je suis ego pharaon dans l’étui serré du pouvoir,

J’englue le regard dans la forme figée,

Je me venge du temps en dévorant la foi,

Je suis l’excès, l’absurde, l’indécence des luxes vains.

J’immole Prométhée au bûcher de ses manques.

Je suis impuissance, nuque brisée du béton, par la force du brin.

Je suis patience du serpent sous le pied de la vierge.

Décomposition inexorable des textes obsolètes.

Dans l’humus des décharges, je trouve ma pitance.

Ma faim gargantuesque la transforme en banquet.

Sans racines,

Sans terre,

Par la force du vide,

Je fissure l’atome

Je sublime les cadavres.

Je suis l’Hiroshima de la culture,

Je suis l’énergie libre.

Je suis la nature.

Fresques himalayennes,

Symphonie du multiple,

Force de lumière,

J’étincelle dans le cœur du diamant

Je vibre dans le plaisir des vagues

Je suspens les soupirs aux lèvres des amants,

Je suis révérence et silence

Amour, amour, amour, amour….

Hélène, Nice 2012

CONTACT 

Partagez-nous vos autolouanges!

ADRESSE

62 bis rue de Romainville 

75019 Paris, France

CONTACT

© 2020 par Institut de l'Autolouange

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Facebook
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Facebook