Je suis le paysage – Anne-France

Je suis le paysage et l’obstruction tout à la fois, au fond de ma gorge circule le bruit sourd de la salive des mots. Le danger guette !

C’est moi le danger qui guette, prêt à bondir et séparer le froid du chaud, le noir du blanc ; moi, avec cette envie de saigner le yin et le yang pour qu’ils s’interpénètrent, moi, avec cette rage de déchiqueter la mort et de réveiller la vie !

Moi, animal prédateur qui sent le danger partout, je suis douce et à vif ; mes extrémités sont douloureuses; j’ai besoin de me tenir à distance.

Accidentée mais en vie, je fais l’expérience de la densité de la peau du monde, à m’en couper le souffle…

Je dépasse toutes les limites, je rôde et cherche ; infaillible, je découvre des failles impénétrables dans lesquelles je peux me couler soyeusement.

Je vais vers des lieux invisibles, je connais le chemin du saint des saints.

Par moi, l’arche perdue est retrouvée.

Sphynx, je sais garder le secret.

CONTACT 

Partagez-nous vos autolouanges!

ADRESSE

62 bis rue de Romainville 

75019 Paris, France

CONTACT

© 2020 par Institut de l'Autolouange

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Facebook
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Facebook