Je suis Millénaire – Dominique, Paris





Je suis Millénaire, Je reviens inlassablement sur moi-même, tissant sang et lumière Je suis Tradition. Je traverse le Temps. Je donne repères et conseils. Je marque le chemin du Présent de jalons essentiels,

Je suis mémoire d’Eléphant. Ma finesse n’a d’égale que ma force : elles sont inouïes.

Je suis Tables du Temps. Je viens en aide à ceux qui cherchent et ne savent pas leurs racines et leurs sources. De mes tables coulent des secrets : ils ouvrent leurs yeux et leurs cœurs.

Je suis gibouléede mars, repli électrique, crispations et points serrés qui retiennent l’élan.

Je suis élan arraché. Je suis feu.

Ma moisson et mon blé frémissent broyés par les vents d’Avant, forment une mer d’or aux vagues scintillantes dans laquelle je baigne mes blessures passées Mes mains en oraison font naitre un soleil.

Je suis course à perdre haleine d’enfant muette, bâillonnée, ensorcelée que le vent bénie.

Je suis force du mouvement aérien au centre de la paralysie. Il remonte dans les muscles et les membres. Mes liens se défont. Je danse.

Je suis couleurs jaillissant du Livre Saint. Elles me parlent Arc-en-Ciel au cœur de la Tradition.

Je suis Temple où se lèvent une lune, un soleil,

Je suis inclinée, priante et se lève de moi la femme Assumée, Unie, vent, feu, terre eau, flamme, divine lumière,

Je verse dans les mots-couleurs du Livre Saint des paroles immenses de gratitude et de joie.

Je suis senteur de bois brûlé,

Je suis fumée mystérieuse dissipée par le vent au coeur d’un village meurtri,

Je suis abbesse d’un couvent de lumière,

Je suis prairie humide emperlée de gouttes de rosée,

Je suis lancement d’un clocher perçant le ciel bleu de son aiguille incisive,

Je suis apostrophe biblique au tout venant,

Je suis cri.

Je suis église. Je remue de toutes mes pierres. Je suis un animal minéral et préhistorique.

Qui entendra mes prières et mes plaintes ?

Je suis prières vives, prières vivantes, prières aimantes, prières tournant au centre de la nef,

Je suis derviche, je suis Ame,

Je m’épanouis,

Je suis nénuphar blanc, spirale le feu,

Je suis lumière du Crucifié traversant la matière, éveillant l’extase des plantes, fleurs, animaux et gens,

Je suis fragilité de la biche apeurée zébrant de sa course l’immensité végétale,

Je monte vers le Très Haut,

Je suis touffus de l’arbre aux racines inversées, J’embrasse le ciel,

Je suis porte-seuil fermée dans l’attente d’être ouverte,

Je suis métal, Je respire,

Je sens passer au travers de mes fibres les soupirs de celle qui se sait prisonnière,

Je suis soupir, Je rejoins l’Amant, je le comble de mes fins baisers,

Je suis l’Amant, Je tiens par la main, le bras ouverts, celle que j’aime sans nul besoin de proximité,

Je suis Amour, Je déborde Tout, Je rejoins l’invisible lumière.

Dominique, Paris

30 mars 2013

1 vue

CONTACT 

Partagez-nous vos autolouanges!

ADRESSE

62 bis rue de Romainville 

75019 Paris, France

CONTACT

© 2020 par Institut de l'Autolouange

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Facebook
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Facebook