Je suis un vague à l’âme, Saint-Didier été 2011

Je suis un vague à l’âme dont les remous éprouvent les dentelles de la vie,

Un voyageur sans but et sans horizon avec pour bagages des rêves en latence et la frustration du temps qui s’écoule.

Je suis le regard éperdu qui cherche en vain une éclaircie, une voie, son filon d’or.

J’ai les pieds écorchés par ce voyage sans fin dans les jardins d’Alice,

Les poings ficelés par les barbelés de mes peurs.

Je suis prisonnière de mes idéaux, châteaux de sable d’un jour.

L’apathie me grignote centimètre par centimètre.

Le flot de mes larmes noie le courage et l’audace de ma jeunesse.

La tristesse gagne le niveau de mon cœur exposé à livre ouvert.

Je suis l’au secours qui tente d’éviter le court circuit fatal des regrets, de la démission et de l’amertume, signes de vieillesse.

Nathalie

CONTACT 

Partagez-nous vos autolouanges!

ADRESSE

62 bis rue de Romainville 

75019 Paris, France

CONTACT

© 2020 par Institut de l'Autolouange

  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Facebook
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Facebook